Sondage

Allez-vous suivre le développement de Ultima Segmentum?

» Résultats

Article
Accueil » Evénements » WAR-MP au Games Day 2007
 
Page 1/ 4

WAR-MP au Games Day 2007

Introduction

C’est en ordre dispersé que nous sommes allés au Games Day 2007 assister à la présentation de WAR pour Mondes Persistants.   

FizzleAlot faisait la queue pendant près d'une heure devant le stand de WAR, accompagné par les vidéos du jeu.

C'est alors qu’une naine déguisée en autochtone traverse allègrement la foule et annonce qu'elle est dépêchée sur place par MP.


Comprenez sa surprise ! Cependant il préfère annoncer discrètement qu'il fait lui aussi partie de MP et qu’il désire jouer un peu (20 minutes) avant de poser des questions.

   C'est donc ce qu'il s'est passé : deux rangées de tables séparaient la petite zone. L'une des rangées était pour les Peaux-Vertes, l'autre pour les Nains. FizzleAlot s’est alors faufilé jusqu'à un siège pour Orque.

  Il a immédiatement fait un tour sur l'interface de création de personnage, avec les 4 classes peaux-vertes et naines disponibles, mais aussi les Guerriers-Prêtres et les Mages Flamboyants de l'Empire, ainsi que les Cultistess et les Mages du Chaos.

A son grand dam, on ne pouvait jouer un personnage créé pour la partie, mais plutôt l'une des 4 classes de Peaux-Vertes avec un personnage Rang 40 (maximum) entièrement customisé, et particulièrement classe.

Vu que tous les autres joueurs avaient jeté leur dévolu sur des guerriers, il se présenta sous les traits d'un Chevaucheur de Squig.

Pour le jeu, que du bonheur! Rapide, intuitif, violent et excitant. Le lâché de squig est toujours aussi drôle.

Après 20 minutes de bonheur et une défaite des Orques (seulement 2 gobelins, ça compte pas vraiment!), le rêve prend fin, et l'interview commence.

Ils sont donc emmenés dans le bureau du Chef Produit GOA pour WAR qui leur propose la présentation des classes du Chaos avec la zone de départ, les combats PvE etc. Jusqu'à l'arrivée dans le bureau de Shaanar (trop occupée à collecter des cadeaux, avidité naine oblige). 

 De l’autre côté de la mince cloison, la guilde des Gods of War en grande tenue d’apparat occupe tout l’espace sonore de leurs chants de guerre qui ressemble plus aux hurlements d'un troupeau d'orques ivres.

 
Page 1/ 4
 Copier le lien de cette page
Connexion